Biographie


Jack Garfein est connu pour ses mises en scènes aux USA, en Grande Bretagne, Israël, France, Autriche et Allemagne. Il a travaillé directement avec quelques uns des plus grands auteurs du XXème siècle : Sean O’Casey, Arthur Miller, Irwin Shaw, Ionesco, Beckett. Deux de ses films, END AS A MAN (DEMAIN CE SERONT DES HOMMES) avec Ben Gazzara et George Peppard, et SOMETHING WILD avec Carroll Baker, ont été présentés dans le monde entier et lui ont valu un hommage de la Cinémathèque Française en 1984.

Garfein a fait débuter des acteurs tels que Steve Mc Queen, Ben Cazzara, George Peppard, Bruce Dern, Pat Hingle. Il a dirigé, entre autres, James Dean, Uta Hagen, Shelley Winters, Susan Strasberg, Jessica Tandy.

Il est le fondateur, en 1966 de L’Actors Studio à Los Angeles. En 1974 il ouvre L’Actors and Directors Lab à New York, une école où les acteurs et les metteurs en scène travaillent ensemble. Le journal Los Angeles Times dit à l’époque au sujet de cette école, qu’elle est "un des centres d’enseignement pour acteurs et metteurs en scène les mieux équipés et avec les meilleurs professeurs des Etats-Unis“.

Parmi les élèves de Jack Garfein, se trouvent les réalisateurs et scénaristes Paul Shrader (TAXI DRIVER), Tom Shulman (DEAD POET SOCIETY), le réalisateur Phil Alden Robinson ("FIELD OF DREAMS" avec Kevin Costner) et l’actrice Sissy Spacek.

En 1984 Jack Garfein est invité par Jean-Louis Barrault au Théâtre du Rondpoint à faire la mise en scène de "Maître Harold" d’Athol Fugard et donner des cours aux acteurs et aux metteurs en scène français. Au même temps, la Cinémathèque Française lui rend hommage avec la projection de ses deux films, "DEMAIN CE SERONT DES HOMMES" et "AU BOUT DE LA NUIT". Ce sera le réalisateur Costa Gavras qui présentera Jack Garfein au public français. Un un plus tard, c’est la Filmothèque Espagnole, à Madrid, qui lui rendra hommage. C’est avec cette suite d’événements que Garfein renoue ses liens avec l’Europe et décide d’ouvrir, à Paris, le Studio Jack Garfein.

© 2003-2017 • Le Studio Jack Garfein • Tous droits réservés •